Les 5 Langages de l’amour.

Connaître ces formes d’expression d’amour (toucher physique, paroles valorisantes, moments de qualité, cadeaux et services rendus) est essentiel pour bâtir des relations sociales saines et épanouies. En effet, chaque personne dispose d’un langage qui lui est plus sensible que les quatre autres.

amour

Connaître le langage préféré d’une autre personne et concentrer ses efforts à  utiliser celui-ci permettra de remplir son « réservoir d’amour » plus facilement. Elle se sentira pleinement aimée.

Et quand un vis-à -vis se sent aimé, il est plus facile

  • d’approfondir et de préserver la relation avec elle
  • de l’influencer

La connaissance de ces 5 langages de l’amour permet aussi d’apprendre à  aimer avec les langages que nous ne maîtrisons pas et d’apprendre à  recevoir un langage que nous n’apprécions pas.

Par ailleurs, comprendre cette notion permet de faire une analyse de soi-même.

 

Trop souvent, les malentendus sur ce niveau sont à  l’origine des mésententes. On peut aimer sans que l’autre le ressente ou ne pas se sentir aimé alors que c’est le cas.

 

 

1. Paroles valorisantes

Le psychologue William James disait « Le principe le plus profond de la nature humaine, c’est la soif d’être apprécié. »

Les paroles valorisantes sont un langage qui permet d’exprimer notre amour à  travers nos mots et de manière très directe.

Elles peuvent être de divers types. On parle alors de dialectes. En voici quelques-uns:

  • Paroles d’encouragement
  • Compliments
  • Mots gentils

 

Essaye de communiquer un peu plus d’amour en prononçant des paroles agréables. Tu en verras les bienfaits très rapidement.

Remercie ta mère ou ton épouse pour le bon repas qu’elle a préparé. Même si c’est la 25000 ème fois que tu manges ce même plat et qu’il a été préparé de la même manière.

Même au caissier, n’hésite pas à  lui dire un merci avec un grand sourire. C’est le client suivant qui va t’en être reconnaissant.

Offre des paroles valorisantes autour de toi, sans attendre de recevoir quelque chose en retour. Un compliment, par exemple, peut avoir un impact important !

 

Attention néanmoins à  ne pas chercher à  manipuler en étant malhonnête. Le dire sans le penser peut détruire son image et  donner l’impression de ne pas être une personne sincère.

 

2. Cadeaux

Recevoir un cadeau fait plaisir à tout le monde, et pourtant, tout le monde n’a pas le réflexe d’en faire et on ne les reçoit pas de la même façon.
Offrir un cadeau permet à l’autre de penser à vous à chaque fois qu’il verra le présent, ça peut donc valoir le coût, surtout que le prix n’a pas d’importance (ou alors, méfiez vous des intentions de l’autre)
Ramener à l’autre son dessert préféré en rentrant du bureau peut avoir plus d’impact qu’un bouquet de fleurs ou qu’un gros cadeau, l’intention, la personnalisation du cadeau entre en jeu.

Dans certains cadre, un enfant poli était un enfant qui refusait tout ce qu’on lui donnait par courtoisie. Au point que aujourd’hui, ça met mal à  l’aise de recevoir des cadeaux. ça gêne que des personnes aient fait cet effort que l’on considère alors comme un sacrifice coûteux (au moins en temps). Refuser un cadeau ou réduire son impact par une expression comme « il ne fallait pas » nous dévalorise inconsciemment en ancrant en nous que nous ne méritons pas le cadeau que l’on veut nous faire.

 

3. Services rendus

Cela consiste tout simplement à servir l’autre, pas dans le sens ou c’est le chef de la bande, mais faire des actions pour lui simplifier la vie, cela peut être des petits services au quotidien comme des actions plus « extraordinaires ».
Alors là, on comprend pourquoi parfois les hommes annoncent avoir passé l’aspirateur avec un grand sourire et le torse bombé. Pour eux, c’est une preuve d’amour !

 

4. Moments de qualité

Ce sont ces petits moments privilégiés, en tête à tête, que ce soit pour discuter ou pour partager une expérience. Chacun arrête le temps, stoppe ses activités du moment pour profiter à 2 d’un bon moment.
Par exemple : venir déjeuner avec l’autre près de son bureau, se faire un petit-déjeuner en amoureux au café avant d’aller travailler, une balade à deux …

 

5. Toucher physique

Le toucher physique comprend tous les gestes d’affection : se tenir la main, enlacer l’autre, le caresser … Nous sommes plus ou moins tactiles et accueillons avec plus ou moins d’intérêt les signes d’affection, pour certaines personnes, prendre quelqu’un dans ses bras est banal, pour d’autres cela représente un effort surhumain, il faut savoir « graduer » ces gestes d’affection.

Conclusion:

Comprendre les langages de l’amour est extrêmement important, il ne vous reste plus qu’à déterminer à quel langage vous êtes plus réceptif et surtout … à le faire savoir ! A la clef, on interpréterait mieux les gestes et attitudes de l’autre, et nos preuves/ attentions seraient mieux reçus. C’est tout simple !

Source : Gary Chapman

livre-langages-amour