Les accords Toltèques

Les 4 accords Toltèques sont développés dans un livre du même nom par Don Miguel Ruiz.

Les  4 accords Toltèques partent du principe que nous vivons notre vie en fonction de plusieurs accords, notamment ceux que l’entourage a décrété sur nous, mais aussi ceux que nous nous sommes crées nous même.

Par exemple, pendant  l’enfance, nous avons tous entendu des phrases a propos de nous même « Il  a toujours été timide », « Elle est nulle en maths ». Ce sont les idées des autres, mais elles deviennent par extension, des « vérités » qui nous semblent immuables.

Autre exemple, on peut vivre une expérience avec une personne, vivre une déception et passer ensuite un accord que cela ne nous arrivera plus, et nous appliquerons le principe de peur et de suspicion avec d’autres personnes qui n’ont rien a voir avec ce vécu toute notre vie.

 Mais ces accords ne sont absolument pas immuables si on prend conscience que nous ne sommes pas enfermés dans ce fonctionnement, et qu’il est possible d’en sortir.

C’est sur ce principe que Don Miguel Ruiz, ancien chirurgien devenu Chaman explique les 4 accords Toltèques.

1- Que votre parole soit impeccable.
Parlez avec intégrité, ne dites que ce que vous pensez.
N’utilisez pas la parole contre vous-même, ni pour médire d’autrui.

2- N’en faites pas une affaire personnelle.

Ce que les autres disent et font n’est qu’une projection de leur propre réalité, de leur rêve.
Lorsque vous êtes immunisé contre cela, vous n’êtes plus victime de souffrances inutiles.
 
 

3- Ne faites pas de suppositions.

Ayez le courage de poser des questions et d’exprimer vos vrais désirs.
Communiquez clairement avec les autres pour éviter tristesse, malentendus et drames.
 

4- Faites toujours de votre mieux.

Votre « mieux » change d’instant en instant.
Quelles que soient les circonstances faites simplement de votre mieux et vous éviterez de vous juger,
de vous culpabiliser et d’avoir des regrets.
 

« Autorisez-vous à imaginer la possibilité que vous soyez constitué d’une certaine fréquence de Lumière… Imaginez que vous êtes fait de Lumière… Il n’y a rien que vous ne devriez être, si ce n’est qui vous êtes vraiment. »

 

 le cinquième accord du même auteur : « Soyez sceptique, mais apprenez à écouter »

Je ne croirai pas en mes propres pensés ni à ce que les autres disent.
J’utiliserai le pouvoir du doute pour remettre en question tout ce que j’entends. Est-ce certainement la vérité?
J’écouterai l’intention derrière les mots pour ainsi comprendre le vrai message. En détricotant nos croyances nous risquons de recréer un nouveau monde de croyances, sans nous approcher de la vérité. Or la vérité est en nous, c’est en nous que nous devons avoir foi, et la vérité n’est pas faite de mots. Elle est, tout simplement.

Eloigner les fausses vérités va nous libérer des souffrances, et des jugements, tant sur nous-même que sur les autres.

Si nous doutons de tout ce que nous pensons, nous désamorçons le ronron mental automatique qui vit en nous, évitons les émotions destructrices et parvenons à sublimer les problèmes. Cela se fait lentement mais l’effet est réellement puissant.

 

L’accord de Synthèse :  « Considère tout problème comme une expérience, une épreuve et un apprentissage. »

Un problème est un blocage dans le déroulement de notre vie. C’est un désir non satisfait, générateur de frustration. C’est quelque chose, qui ne nous plaît pas, que nous n’acceptons pas, que nous refusons, qui, selon nous, « ne devrait pas être ». Mais au nom de quoi postulons-nous que certaines choses ne devraient pas être (puisqu’elles existent) ? Un problème est avant tout un refus de la réalité. en fait c’est notre désir (exprimé ou non) d’autres choses qui crée le problème. La réalité est composé de fait, et c’est notre mental qui créé des problèmes en refusant telle ou telle partie de la réalité. Evidemment, le mental de plusieurs personnes peut se regrouper pour créer un consensus sur tel ou tel problème, mais ce consensus ne transforme pas le problème en réalité.