Petit exercice de marche consciente

Les nouvelles technologies n’ont pas seulement transformé notre manière de travailler, mais ont encore plus profondément influencé nos habitudes de vie en réduisant l’effort physique nécessaire pour accomplir la plupart des activités quotidiennes (à l’exception des sports).

La surcharge pondérale et l’obésité touchent de plus en plus gravement les sociétés où les gens préfèrent la voiture à la marche. Cette diminution de l’effort physique requis par les activités quotidiennes, d’une part, et la consommation excessive de nourriture, d’autre part, forment une combinaison dangereuse. Sauf quelques exceptions, nous sommes tous victimes de ce duo mortel.

Cependant, nous ne pouvons pas retourner dans le passé ou rejeter les nouvelles technologies seulement pour que nos corps redeviennent minces, souples et en santé, comme l’étaient ceux de nos ancêtres. Par contre, nous pouvons marcher, pas seulement comme moyen de transport utilitaire, mais pour le plaisir et pour améliorer notre état de santé en lui donnant une place dans notre routine quotidienne. On ne peut pas surestimer les nombreux avantages de la marche puisqu’ils sont appuyés par des preuves scientifiques solides. *

* « Physical Activity and Health: A Report of the Surgeon General ». US Department of Health and Human Services, 1996
* « National Service Framework for Coronary Heart Disease ». UK Department of Health, 2000

Je vous propose donc ce petit exercice de marche consciente, qui peut se faire en une dizaine de minutes:
 

En partant au travail, organisez-vous pour devoir marcher une dizaine de minutes (entre cinq cents et mille mètres), soit en prenant le bus, le train ou le métro un arrêt plus loin, soit en stationnant votre voiture un peu plus loin que d’habitude.
 

Ensuite, commencez à marcher très lentement, en portant particulièrement attention à votre respiration. Respirez le plus lentement possible, uniquement par le nez, et comptez combien de pas lents vous pouvez faire sur une inspiration. Ensuite expirez par le nez sur exactement le même nombre de pas. Puis recommencez, en vous concentrant exclusivement sur votre respiration, et sans en accélérer le rythme.
 

Après une dizaine de répétitions, changez un tout petit peu l’exercice: ajoutez après chaque inspiration un pas pendant lequel vous bloquez votre respiration. Et faites la même chose (bloquer la respiration pendant un pas) après avoir expiré. Continuez comme cela jusqu’à votre destination…

Cet exercice va vous aider à mieux harmoniser le rythme de vos pas, votre rythme respiratoire et votre rythme cardiaque. Il favorise l’oxygénation, et comporte une dimension d’auto-hypnose qui vous permettra de « débrancher » un peu avant (ou après) votre journée de travail.

 
 marche consciente