Notre rapport au monde le rend distant et agressif

Après Accélération (2010) et Résonance (2018), Hartmut Rosa revient avec Rendre le monde indisponible. Dans cet ouvrage, le sociologue allemand interroge la relation qu’entretient l’homme de la « modernité tardive » avec son environnement naturel et culturel. Selon lui, la mise à disposition du monde par la technique empêche l’homme d’avoir des expériences de résonance (voir …

Covid-19 : qu’est-ce que la “fatigue pandémique”

Depuis près d’un an, la pandémie de Covid-19 conduit inexorablement à une autre forme de danger que l’OMS appelle “fatigue pandémique”. Cette fatigue est d’origine anxiogène et elle est directement liée aux répercussions du virus sur la vie personnelle et professionnelle. Dans un document publié cet automne, l’OMS nous explique que cette …

Penser la lenteur face à l’accélération constante de nos sociétés

La Slow Life est un concept apparu à la fin des années 1980  pour nous inciter à ralentir nos vies (« slow » = ralentir ; « life » = vie). Inscrite dans une mouvance contre-culturelle et alternative, la slow life répond aux besoins essentiels du bonheur, souvent oubliés dans nos sociétés rythmées par l’égalité : « rapidité = réussite ». L’homme moderne …

L’abandon des questions lié au sens, à la métaphysique, a des impacts sociaux important

« Je suis triste pour ma génération qui est vide de toute substance humaine. Qui, n’ayant connu que le bar, les mathématiques et les Bugatti comme forme de vie spirituelle, se trouve aujourd’hui dans une action strictement grégaire qui n’a plus aucune couleur. […] Tout lyrisme sonne ridicule et les hommes …

Les nouvelles pathologies professionnelles (rapide état des lieux)

Les mots barbares pour exprimer le mal-être au travail se multiplient. Rapide tour d’horizon des nouvelles pathologie liées au travail : Le burn-out En France, le phénomène de burn-out est souvent décrit par le terme « syndrome d’épuisement professionnel ». Le concept est en fait assez mouvant, mais se caractérise par une …

Une société sans intériorité est créatrice de souffrance psychique profonde.

Les nouvelles conceptions de l’Homme neuronal (vision biologique) et structuraliste (vision psychosociale) sont centrées sur ses déterminismes. Comme le souligne très bien J.G. Xerri, ces deux visions de l’Homme ont largement contribué à produire la société dans laquelle nous vivons. Nombreux sont les auteurs qui l’ont qualifiée d’hédoniste, de libérale, …

Repensons notre lien à la nature – pour une alliance intime avec le vivant non humain

Pourquoi avons-nous tant besoin d’arbres, d’animaux, d’air pur ? Pas seulement à cause de nos vies urbaines sous pression. Mais aussi parce qu’un lien organique nous unit à la terre. L’homme vit coupé de la nature, et tous les deux en souffrent. Soigner la planète pour se soigner soi (et …