Un sioux à New York

Un ethnologue new-yorkais reçoit un jour à Manhattan un de ses vieux amis sioux. Et comme à grand-peine ils cheminent dans la cohue des gens, des voitures hurlantes, des gyrophares policiers, bref, dans l’ordinaire boucan d’une avenue crépusculaire, le Sioux s’arrête soudain, au coin d’une rue, tend l’oreille et dit …

La cire et l’eau chaude

Imaginez un récipient contenant une épaisse couche de cire froide, durcie, dont la surface est tout à fait plate et lisse. Vous prenez une cruche remplie d’eau chaude et vous en répandez un peu sur la cire. L’eau peut librement glisser où elle veut sur cette surface vierge, sans reliefs. Mais, étant …

Le cercle du 99

« Il était une fois un roi très triste. Il avait un domestique qui, comme tous les domestiques de rois tristes, était très heureux. Tous les matins il réveillait le roi et lui apportait son petit déjeuner en chantant et fredonnant de joyeuses chansons de troubadours. Sur son visage détendu se …