Le dialogue intérieur : exercice introspectif

Le dialogue intérieur : exercice introspectif

Chacun de nous a en lui une source de compréhension et de sagesse qui sait qui nous sommes, où nous avons été et où nous allons. Il est en phase avec notre objectif en cours et détecte clairement les prochaines étapes à suivre pour atteindre cet objectif. Lorsque nous le contactons, nous pouvons mieux reconnaître les difficultés que nous rencontrons dans notre croissance et, avec son aide, pouvons guider notre conscience et notre volonté vers leur résolution. Correctement utilisé, il peut nous aider à diriger nos énergies vers une intégration croissante dans notre vie quotidienne et vers l’unification en une seule réalité vécue des dimensions personnelles et transpersonnelles de nos vies.

De nombreuses images sont associées à cette source de guidance intérieure. Les plus courants sont le soleil, un diamant, une fontaine, une étoile ou un point de lumière, un ange, un aigle, une colombe ou un phénix, le Christ ou le Bouddha. Différentes images émergent pour répondre à différents besoins. Cependant, la plus communément associée à cette source est celle d’un vieil homme ou d’une femme sage et aimant. (Ce sont deux archétypes distincts, avec de multiples similitudes, mais aussi des différences spécifiques. Il est intéressant d’expérimenter les deux afin de bien se connaître, et de savoir quand utiliser l’un ou l’autre selon les besoins spécifiques de la situation. En général, le vieil homme sage est souvent encourageant, stimulant, inspirant ; la vieille femme sage est plus nourricière, solidaire.

Procédure

Cet exercice est conçu pour faciliter le contact avec sa source intérieure de sagesse. La procédure la plus simple consiste à fermer les yeux, à prendre quelques respirations profondes, puis à laisser apparaître dans votre imagination le visage d’un vieil homme (ou d’une femme) sage dont les yeux expriment un grand amour pour vous. (Si vous avez des difficultés à obtenir une image, vous pouvez d’abord imaginer une flamme de bougie, brûlant régulièrement et silencieusement, puis laisser son visage apparaître en son centre.)

Engagez-le dans le dialogue et, de la manière qui vous semble la meilleure, utilisez sa présence et ses conseils pour vous aider à mieux comprendre les questions, les orientations, les choix auxquels vous faites face en ce moment. (Ce dialogue peut inclure des mots, mais il peut également se dérouler à un niveau de communication et de compréhension non verbal et visuel.) Passez autant de temps que nécessaire dans ce dialogue et, lorsque vous avez terminé, notez ce qui s’est passé.

Après un peu de pratique, l’utilisation d’une image peut devenir moins nécessaire, car le contact deviendra de plus en plus disponible, peut-être sous la forme d’une voix intérieure (un exemple de ceci serait le daemon de Socrate) ou simplement comme une connaissance directe de ce qui est meilleure chose à faire pour vous dans une situation donnée. Au fil du temps, le contact avec cette source intérieure peut grandir, de sorte que son amour et sa sagesse peuvent de plus en plus informer et guider notre vie quotidienne.

Épilogue

Dans l’utilisation de cet exercice, deux autres processus mentaux sont nécessaires : la discrimination et l’interprétation. Nous devons apprendre à faire la distinction entre les images qui véhiculent la vraie sagesse et celles qui ne la véhiculent pas. Par exemple, apparaît parfois une figure critique et autoritaire, qui n’est pas vraiment aimante envers vous. Cela peut être la projection d’une sous-personnalité, et la discrimination doit être utilisée pour la reconnaître pour ce qu’elle est et la “démasquer”. De plus, une projection positive sur le superconscient peut avoir pour résultat d’entendre “ce que vous voulez”, et non ce qui est réellement communiqué.

Deuxièmement, le message reçu n’est pas toujours clair dans son application et doit donc être interprété correctement. Un exemple célèbre de cela est l’injonction de Dieu à saint François : « Va et rebâtis mon église ». Au début, François pensait que cela signifiait reconstruire la petite église en ruine de San Damiano à l’extérieur des murs d’Assise, et ce n’est que plus tard qu’il réalisa sa véritable signification : reconstruire toute l’Église catholique.

Enfin, si ce contact est important, il est également important de ne pas en abuser. La meilleure procédure est d’abord d’explorer aussi complètement que possible les dimensions du problème auquel vous êtes confronté, puis, quand et si vous ne trouvez pas de solution “ici-bas”, alors demandez conseil.

Avec ces considérations à l’esprit, la technique du Dialogue Intérieur s’avérera efficace et puissante comme moyen de faire avancer le processus de psychosynthèse personnelle et spirituelle.