Ma démarche en psychothérapie

La psychothérapie est un processus d’écoute active qui considère la personne dans sa globalité. Le cabinet est un lieu de parole privilégié et protégé par le secret professionnel. Il s’agit ici, pour le patient, de se rencontrer, pour se reconnecter à soi, à sa sagesse intérieure. 

 

 Le thérapeute, par son écoute empathique, ses reflets justes, l’élucidation des fonctionnements personnels et relationnels insatisfaisants du patient, la mise en lumière de l’unicité du patient de ses besoins, limites et zones de sensibilités spécifiques, l’aide à voir clair dans ses difficultés, à se connaître lui-même, à se responsabiliser de son vécu, de ses difficultés, à identifier où et comment il perd son pouvoir, ce qu’il peut améliorer, sur quelles ressources il peut miser.

Partant de là, ma vision thérapeutique utilisé, est une vision intégrative, qui réunit différents outils pratiques.

 C’est une vision intégrative car basé sur différentes formes de thérapies complémentaires : un travail sur les conflits intrapsychique (tout ce qui est lié à l’inconscient avec la psychanalyse) ainsi que repérer et réadapter les croyances et méthodes mal adaptés (comme on le retrouve en TCC ou psychothérapie systémique)

Ceci dans un cadre de pensée de Psychothérapie Centrée sur la Personne, pour aider au mieux la personne en demande.

Quelques grands principes importants  :

    • Créer une rencontre patient / thérapeute vraie et authentique, avec une considération marqué pour le (la) patient(e) ;
    • Impliquer l’engagement de la personne, sa responsabilité ;
    • Reconnaître qu’il existe un processus vivant, un élan (pulsion de vie) qui pousse à s’accomplir ;
    • Cheminer de la réalisation de soi à la rencontre du Soi ;
    • S’appuyer sur l’expérience, le vécu émotionnel, le ressenti des choses et de son propre corps ;
    • Retrouver par la lenteur et la tranquillité une forme de calme intérieur.

 

Pour cela, je peux utiliser différents courant et outils résumés ci-dessous :

puce-verteLa thérapie comportementale et cognitive : 

C’est le principe premier de la thérapie cognitive : ce n’est pas le monde extérieur qui est la cause de nos émotions et de notre humeur, mais uniquement la représentation que l’on en a et les pensées qui nous traversent l’esprit.

Le cœur du travail en thérapie cognitive consiste donc à rendre le patient conscient des distorsions de sa pensée et lui réapprendre à prêter attention à toutes les informations qui vont à l’encontre du schéma afin de l’assouplir.

L’objectif de la thérapie cognitive sera d’aider le patient à identifier les pensées automatiques qui sont induites par le schéma. La correction des troubles de la pensée, des pensées dysfonctionnelles, entraîne une amélioration clinique chez les patients.

Pour aller plus loin voir l’article à cet effet ici : therapie-comportementale-et-cognitive-tcc

puce-verteLa thérapie narrative :

L’être humain est doué d’interprétation. Il cherche à donner du sens à ses expériences quotidiennes. Il créé des histoires de vie en reliant les événements entre eux et en trouvant une manière de les expliquer. Ces explications fournissent le thème de l’histoire. Une histoire est tissée en liant les événements entre eux pour former un récit positif ou un récit tourné sur un problème.

Pour aller plus loin voir l’article à cet effet ici : l’approche narrative : construire son histoire personnelle bienfaisante

puce-verteLa thérapie philosophique : 

Depuis quelques années maintenant, différents courants de psychothérapie utilisent certaines techniques stoïciennes comme la méditation ou la concentration sur l’instant présent, certains principes comme la distinction entre les événements extérieurs et le jugement que l’on porte sur ces événements. Une paix intérieure est ce que la philosophie aide retrouver. À partir d’une psychagogie, elle propose un retour à l’essentiel, ce qui constitue notre « essence » ; ce que les philosophes nomment l’ « être-au-monde » (Hegel). 

Pour aller plus loin voir l’article à cet effet ici : la thérapie philosophique

puce-verteLa psychologie analytique ou psychologie des profondeurs :

 L’homme moderne est désorienté par un manque de valeurs auxquelles se raccrocher. Il recherche désespérément en dehors de lui quelque chose qui puisse l’animer, le rendre vivant. Le message de Jung est que, pour peu que nous acceptions de regarder à l’intérieur de nous, un changement est possible pour se reconnecter à son être le plus entier. Jung nomme ce processus individuation. Jung s’efforce de trouver en chaque être sa valeur propre et sa richesse intérieure, afin de permettre à chacun de découvrir celui qu’il est vraiment. Un cheminement qui permet de poser un sens personnel sur la condition humaine, sur nos problèmes d’adaptation et d’interrogations face à l’existence.

Pour aller plus loin voir les articles à cet effet ici : la psychanalyse chez Jung

puce-verte La thérapie d’intégration-active © :

Notre paix provient de notre unité intérieure. Nos multiples aspects (le protecteur, le critique, le combattant, le fou…) agissent en nous, de manière inconsciente comme des programmes autonomes, n’agissant pas toujours selon nos souhaits… 

Cette technique permet par un dialogue intérieur, et une communication pacifiée, de se libérer d’ancien programme devenu obsolète, qui bloquent l’évolution et le bien-être de la personne. Elle entend les besoins de chaque partie pour trouver de manière apaisante un chemin qui soit à l’écoute de chacune d’entre elles pour aller vers des émotions positives dynamisantes ( confiance, estime de soi, amour, pardon, bien-être, liberté, sécurité…).

Pour aller plus loin voir l’article à cet effet ici :La thérapie d’intégration-active ©