La pratique du pardon

La pratique du pardon permet de réduire la colère, la dépression, le stress. Parallèlement, elle mène à des sentiments d’espoir, de paix, de compassion et de confiance.

Avez-vous de la difficulté à pardonner aux personnes qui vous ont fait du mal ?

Souhaitez-vous libérer votre cœur de l’étau du ressentiment, des rancœurs et de la haine ? Aimeriez-vous que l’amour s’écoule plus librement à travers vous ?

 

Nous avons tous(tes) été un jour blessé, meurtri par nos proches, notre entourage, mais nous avons aussi un jour était acteur d’un déception d’autrui . Il arrive que l’amertume, la colère , la tristesse remplissent nos cœur , pour cela il existe un remède , qui s’appelle le pardon .
Le pardon n’est pas juste une parole , une phrase mais un acte qui est chaleureux quand il est partage avec sincérité .
Le pardon ressemble au câlin que l’on donne a son enfant après l’avoir gronder . Le pardon est un l’antibiotique qui soigne la dépression mieux que n’importe quel anti dépresseur . Le pardon ce n’est pas oublier , c’est se donner a soi même et a l’autre la possibilité de devenir meilleur et de trouver la Paix intérieur .
Chinesskiller Rod

 

Je vous invite aujourd’hui à découvrir une méthode en 9 étapes pour pardonner.

On la doit au Dr Fred Luskin, directeur des Stanford Forgiveness Projects.

1.Sachez exactement ce que vous ressentez à propos de ce qui s’est passé et décrivez précisément ce que vous jugez inacceptable. Puis, parlez de votre expérience à des personnes de confiance.

2. Prenez l’engagement de faire ce qui vous semble nécessaire pour vous sentir mieux. Le pardon est pour vous et personne d’autre.

3. Le pardon n’est pas synonyme de réconciliation avec la personne qui vous a blessé, ni de caution pour ses actes. Le but est de trouver la paix. Le pardon peut être défini comme la paix et la compréhension qui découlent d’une diminution des reproches que vous adressez à celui ou celle qui vous a blessé, de prendre cette expérience de vie moins de manière moins personnelle, d’une transformation de votre récit de doléances.

4. Adoptez une juste perspective quant à ce qui vous est arrivé. Reconnaissez que votre souffrance première découle de sentiments et pensées douloureux qui sont les vôtres maintenant, ainsi que de votre contrariété, et non de ce qui vous a blessé il y a deux minutes -ou dix ans-.Le pardon aide à guérir les blessures.

5. Au moment où vous éprouvez de la contrariété, utilisez une technique de gestion du stress pour calmer la réaction naturelle de combat ou de fuite de votre corps.

6. Renoncez à recevoir la moindre chose des autres ou de votre vie, qu’ils ont choisi de ne pas vous donner. Reconnaissez les « lois inapplicables » que vous avez établies par rapport à votre santé et la façon dont vous-même ou autrui devriez vous comporter. Souvenez-vous que vous avez droit à la santé, l’amour, la paix, la prospérité en travaillant pour y parvenir.

7. Concentrez votre énergie pour trouver d’autres moyens d’atteindre vos buts positifs en évitant les voies qui vous ont déjà causé du tort. Au lieu de ressasser sans cesse cette mauvaise expérience, agissez différemment pour obtenir ce que vous désirez.

8. Rappelez-vous que votre meilleure revanche consiste à bien vivre votre vie au lieu de rester bloqué sur vos sentiments douloureux, et ainsi de donner tout pouvoir à la personne qui vous a fait du mal, apprenez à rechercher l’amour, la beauté et la gentillesse autour de vous. Le pardon, c’est retrouver son pouvoir personnel.

9. Réécrivez votre récit de doléances, afin de vous souvenir de votre décision héroïque de pardonner.

A propos de cette méthode

Cette technique permet de ne plus être une victime impuissante de l’acte douloureux et des pensées induites pour s’inscrire dans l’action avec cette notion de « pouvoir personnel ».

Ne pas pardonner, c’est continuer à laisser ce pouvoir à celui ou celle qui nous a blessé.

L’écriture sert à la fois de facteur libérateur face aux émotions, d’instrument pour donner du sens à nos pensées et de support pour écrire nos objectifs et notre nouvelle histoire.

 

Pour approfondir la question : https://learningtoforgive.com/9-steps/