Trouver les frontières de son champ des possibles

Trouver les frontières de son champ des possibles

Chaque personne vit dans un champ des possibles, constitué d’un ensemble d’appréciation et de jugement, qui entraine notre comportement personnel et social. Chaque personne peut faire évoluer les frontières de ce champ, notamment en prenant conscience de notre champ et de nos propres limite. 

Voici un exercice utile pour cet effet : 

étape 1 :

Répondez aux questions ci-dessous par un oui ou par non. 

Est-ce que je réalise ce qui est essentiel et juste pour moi ? 

Suis-je le pilote de ma vie dans les domaines qui me tiennent à cœur ? 

Est-ce que je prends ma place ? 

Est-ce que j’ose entreprendre des choses nouvelles ? 

Mes relations me comblent-elles de plaisir, de joie et de bonheur ? 

Est-ce que j’accorde de l’importance à ma personne ? 

Est-ce que je réponds à mes besoins essentiels ? 

Est-ce que je prends soin de moi et de ma santé ? 

Ma vie a-t-elle un sens ? 

étape 2 : 

Chaque réponse négative signifie que vous vous heurtez à une frontière, à une limite de votre champ des possibles qui peut évoluer. Pour chaque réponse négative, évaluez votre niveau d’insatisfaction de 0 (pas d’insatisfaction) à 10 (très forte insatisfaction).

étape 3 : 

Analysez chaque réponse négative. Si votre niveau d’insatisfaction est égal ou inférieur à 5, il est probable que vous ne souhaitez pas dépassez votre limite. Cela peut signifier deux choses : soit l’enjeu n’est pas essentiel à vos yeux, soit vous n’avez pas suffisamment conscience des contraintes de cette limite. 

étape 4 : 

Attendez 3 jours puis évaluez de nouveau votre niveau d’insatisfaction sur vos réponses inférieure à 5. Constatez s’il y a des changements. Tant qu’on ne ressent pas trop d’insatisfaction, il y a de grande chance qu’on ne repousse pas les limites décelé.  

 

Source : 

extrait du livre : j’arrête d’avoir peur.