Catégorie : <span>Psychosociologie</span>

Apprendre à poser son attention sur la relation : une forme de résistance écospirituelle

Apprendre à être en relation tient à ce risque vital : oser se laisser affecter par des évènements du monde, aux bordures de soi, se dé-couvrir et s’ouvrir à un inattendu qui pourra augmenter, transformer son rapport à soi-même, aux autres et à la nature. Une posture qui nous apprend …

Des liens nourriciers : naître à soi et au monde dans une relation saine

Les travaux du philosophe Abdennour Bidar, montrent l’importance du lien dans la construction de soi. Dans l’essai « les tisserands », il revient sur cette question en explicitant les trois parties complémentaires du lien nourrissant. Le triple lien, à soi, à autrui et à la nature, est nourricier parce que sans lui …

La perte de sens : un mal oublié, qui créé une souffrance spirituelle

En ignorant son âme, l’humain contemporain se prive de sa dimension spirituelle. Cette rupture du lien spirituel que les anciens nommaient acédie, nous le nommons aujourd’hui « perte de sens ».   Avoir le sentiment, l’impression, d’être vivant relève de la santé spirituelle. Cette santé-là n’a rien d’ésotérico-bizarre. Elle est juste moins …

Lettre ouverte aux psys

Sommes-nous les instruments de soulagement d’un système qui mutile ?   Voici une lettre ouverte « aux psys », écrite par Vincent Wattelet, psychologue et formateur en processus de transition. Cher·e·s psys, Depuis un certain temps, j’ai envie de nous écrire. Nous, dont une partie de la vie est tournée vers le …

L’abandon des questions lié au sens, à la métaphysique, a des impacts sociaux important

  La question spirituelle    « Je suis triste pour ma génération qui est vide de toute substance humaine. Qui, n’ayant connu que le bar, les mathématiques et les Bugatti comme forme de vie spirituelle, se trouve aujourd’hui dans une action strictement grégaire qui n’a plus aucune couleur. […] Tout lyrisme …

Nous vivons socialement un temps entre les histoires 

Nous n’avons pas de grande histoire. De nos jours nous avons une culture fragmentée de mini-histoires, de multiples récits concurrents, enfermés dans des silos Internet, postant du vitriol sur les «mauvaises personnes», incapables d’écouter, et encore moins de comprendre d’autres perspectives que certaines personnes nomment « guerres culturelles » : une bataille continue …

You cannot copy content of this page